A notre père spirituel Haj M'barek Alaoui...

 

Il y a des anniversaires que l’on veut oublier, il y a des dates dont on ne veut pas se rappeler mais il y a des personnes dont on ne peut oublier  le souvenir, l’existence, et l’apport.

Feu Hadj Mbarek Alaoui fait partie des enfants de cette patrie qui sont morts comme ils ont vécu : dans le don de soi, la discrétion et l’abnégation. L’héritage que nous avons eu tous, Aikidokas marocains, maghrébins et arabes est  immense et intarissable car Hadj Mbarek nous a légué une richesse unique un art et une façon d’être. Il a su comment faire de cet art martial un trait d’union entre des adeptes, un mode de respect de l’autre et une voie de savoir vivre.

Il y a deux ans, disparaissait le père de l’AIKIDO marocain, maghrébin et arabe …… qu’il repose en paix. Nous sommes orphelins de ce père autant que sa petite famille, mais nous sommes les enfants d’un projet  qui continue et qui doit être à la hauteur de Sensei Alaoui.

Nous avons une grande famille d’aikidoka marocains, des cousins maghrébins et arabes  et plusieurs maisons dont la fédération royale marocaine d’aikido iaido et affinitaires……. Nous avons réalisé de grandes choses en si peu de temps, mais tout le chemin parcouru et tous les acquis n’auraient été possibles sans le travail d’un visionnaire, d’un bâtisseur, d’un guide qui a sacrifié sa vie qu’il a mise au service de ses élèves et au service des relations entre les peuples.

Moi même le comité directeur et la direction technique nationale avons fait le serment de ne pas trahir cet héritage et de conduire cette fédération avec conviction, abnégation et succès au profit de cet art, au profit de la jeunesse de notre pays et au profit des aikidoka maghrébins et arabes.

Je souhaite à tous les aikidokas marocains  et particulièrement les jeunes que SA MAJESTE LE ROI  soutient à travers ses recommandations aux instances concernées et à travers l’INDH de trouver dans cet art  une façon de  contribuer au développement humain de leur pays.

Que notre maître, Sensei Haj M’barek  Alaoui  un patriote et un serviteur du trône Alaouite, reposes en paix et trouve dans cette dédicace que nous lui ferons chaque année le témoignage de notre respect, de notre amour et de notre indéfectible reconnaissance.

 

Chouaib Warit

   
© F.R.M.A.I.A - 2012